vieille femme

DSCF5330

 

Vieille femme

 

Te voilà sculptée dans la pierre.

Si le bois de ton corps se voûte

Est-ce pour mieux entendre

La parole échappée

Pour mieux écouter

Le sens caché ?

 

Te voilà posée sur le bois.

Si le poids de ta tête s’encombre

Est-ce pour mieux oublier

Le silence qui fait mal

Pour mieux sentir

L’autre déjà parti ?

 

Te voilà présente pierre sur bois.

As-tu quelque chose à nous dire ?

 

 

                    Bernadette Bonnet-Eymard